Marbé  منكوس

Neuf

Le marbré qui fait partie de la famille des sparidés (Dorades, sars, ...) figure parmi les poissons les plus recherchés en bord de mer. C'est un poisson noble qui se révèle un peu plus facile à pêcher que ses cousines les dorades.  

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

DT 12,00 / le Kg

Add to wishlist

Habitudes - Comportement

La marbré est un poisson saisonnier qui se rapproche en masse des côtes à la belle saison avec un pic d'affluence en période estivale. Les poissons qui se tiennent au petit large en journée sur des fonds de 15 à 25 mètres, investissent les plages en nombre dès la nuit tombée pour le plus grand bonheur des amateurs qui le pêchent souvent au coude à coude sur les bons postes.
Fouisseur de sable invétéré, le marbré se recherche essentiellement sur des secteurs aux fonds propres de type sableux ou graveleux. Ils évoluent souvent en compagnie d'autres sparidés ou de mulets, sur le sable ou sur des secteurs aux fonds mixtes, plus rarement en secteurs très rocheux (de passage uniquement).

Alimentation

Le marbré se nourrit essentiellement de vers et de petits crustacés (cordelles, vers noirs, bonbons, lingoumbaous, crevettes) qu'il débusque en fouissant le sable. Opportuniste, il apprécie également les piades, les oursins juvéniles ou encore la chair des moules, glanés sur le fonds après les forts corps de mer (pierres retournées, coquillages brisés, ...). Le marbré apprécie particulièrement la compagnie d'autres espèces. On les observe souvent en compagnie de muges ou de rougets et ils se rapprochent comme des aimants à la vue d'un nuage de sable et de particules qui s'élève du fond. Les spécialistes du marbré grattent régulièrement le fond avec leurs montages posés, en les ramenant de quelques mètres de temps en temps, histoire d'attirer l'attention des marbrés en les incitant à se rapprocher des esches. Une astuce très efficace.

Techniques de pêche du marbré

Les marbrés se pêchent essentiellement en surfcasting (surf léger), en pêche à la calée et en pêche à soutenir bateau, mais ils se piquent également en lancer ramener. Très curieux, le marbré se montre en effet très sensible aux vers maniés lentement derrière une bombette plongeante. Dans ces conditions, il se montre beaucoup moins sélectif vis-à-vis des appâts proposés puisqu'on parvient à le faire mordre avec des dures de corée (esque dure), ver d'importation que l'on réserve d'habitude pour pêcher les poissons de soupe. Les grosses pêches de marbrés se réalisent plutôt de nuit en surfcasting et à la calée. En journée, les marbrés sont plus épars en terre : On les piquera entre sars, vérades et dorades. À la nuit tombée, par contre les prises de marbrés s'enchaînent parfois sur un rythme effréné.

  • Surfcasting, Surf léger, Pêche à la calée (Cordelles, vers noirs, piades, mourons)
  • Pêche à soutenir bateau (Cordelles, vers noirs, piades, moules)
  • Lancer ramener (Bombette plongeante + dure de corée)
  • Palangre (Cordelles, Vers noirs, piades, petits bibis)

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Marbé  منكوس

Marbé  منكوس

Le marbré qui fait partie de la famille des sparidés (Dorades, sars, ...) figure parmi les poissons les plus recherchés en bord de mer. C'est un poisson noble qui se révèle un peu plus facile à pêcher que ses cousines les dorades.  

Donnez votre avis